Que faire si un incendie se déclare dans mon habitation?        

Rappel des réflexes principaux à adopter, appeler les pompiers et évacuer

Nous l'avons déjà souligné plusieurs fois :

" 1 incendie domestique se déclare toutes les 2 minutes en France et 1 Français sur 3 sera victime dans sa vie d'un incendie ".

Source provenant des statistiques du gouvernement Français.

Cela implique donc que chaque personne sache comment réagir en cas de départ de feu dans son logement. Notre expérience dans le domaine de la détection d'incendie nous a permi de mettre en avant que peu de personnes savent comment réagir en cas d'incendie. C'est pourquoi nous avons crée cette page qui vous explique de manière claire et précise, d'une part les bons gestes à effectuer mais aussi les erreurs a ne pas commettre en cas de soucis.


Les différents scénarios possibles...

                                                             Représentation desdegats eventuels causes par un incendie

En effet, il existe 2 principaux cas d'incendie dans les logements. C'est à dire que l'incendie peut se déclarer soit directement au sein de votre habitation, ou à lieu dans un logement voisin du votre (appartement, maison, pallier, ...). Dans le cas où vous êtes victimes d'un incendie domestique apparut dans votre habitation, vous pouvez donc réagir de manière rapide et efficace afin de solutionner le départ de feu.

Toutefois, dans la supposition que le feu se déclare dans un appartement mitoyen (voisin de pallier ou d'étage) et se propage rapidement au sein du vôtre. Dans ce cas là, il est plus difficile de maîtriser la situation, d'où l'intérêt que chaque personne membre d'un immeuble ou résidence commune, connaisse les principales règles qui permettent de réduire les risques de catastrophes en cas d'incendie.

Les régles à suivre en cas d'incendie

                                                                   Pictogramme illustrant l'évacuation rapide à effectuer lors d'un incendie domestique

  • 1ère règle: Restez calme ! Cette règle est primordiale pour le bon déroulement de l'évacuation des lieux et la gestion de la suite de l'incendie. Certes, il peut s'avérer difficicle de garder son sang-froid  mais cela vous permettra de mieux gérer la suite des événements.
  • 2ème règle: Prévenir les secours dans les plus brefs délais, évidemment, il est préférable de procéder à l'évacuation au préalable (si la situation est jugée critique) , n'oubliez cependant pas que si vous êtes dans un immeuble, l'appel au secours doit être effectuer de manière rapide afin de réduire les risques pour les autres habitants de l'immeuble.

 Contact par téléphone des Pompiers: 18 depuis votre poste fixe et 112 depuis votre téléphone mobile.

  • 3ème règle: Essayer d'éteindre le feu avec les moyens dont vous disposez. Exemple: sot d'eau, jet d'eau dans le cas où vous en disposez un dans votre jardin, extincteur si vous en disposez d'un, etc. La tentative d'extinction du feu ne doit en aucun cas être poussée au risque de mettre sa vie en danger.

N'oubliez pas que vous disposez d'un temps très court afin d'éteindre un feu car sa vitesse de propagation est très importante, ainsi, si vous prenez conscience du départ de feu 2 minutes après son départ, la situation deviendra très probablement critique.

Nous vous rappelons qu'au cours de la première minute il suffit d'un verre d'eau pour vaincre un feu, au cours de la deuxieme, un sot, au delà de la troisième minutes, une tonne d'eau sera nécessaire.

Ce rappel vous permet de prendre conscience de la puissance du feu et du danger qu'il peut représenter en l'espace de quelques minutes. Abandonner son logement en cas de difficulté d'extinction est donc très souvent la solution la plus sage à avoir en cas de soucis.

  • 4 ème étape : Vérification de l'absence de personne dans le logement. Pensez dès le début de la prise de conscience de l'incendie à toutes les personnes qui peuvent être présente dans la maison. Exemple: enfants et leurs éventuels invités, personnes effectuant des services au sein de votre logement,etc.

Consignes générales lors d'un incendie

                                                   Gestes à adopter en cas d'incendie

Il existe quelques règles importantes à savoir pour éviter qu'un simple incendie ne se transforme en drame. Le simple fait de faire une aération dans votre logement, par exemple peut agraver la situation en l'espace d'un instant. Ces recommandations ont été recueillis auprès de sapeurs pompiers de la région PACA.

  • Avant d'ouvrir une porte de votre logement, assurez vous que celle-ci ne soit pas chaude. En effet, si une porte est chaude cela signifie que potentiellement, le feu est présent dans la pièce derrière et il faut à tout prix éviter de faire un appel d'air et ainsi alimenter le feu en oxygène (vous le savez certainement, l'oxygène est le carburant du feu, un surplus de ce gaz peut développer le brasie. Ainsi, le simple fait d'ouvrir une porte peut être un facteur d'accroissement du feu)
  • Zone enfumée: selon les situations il est possible que la zone d'évacuation se trouve enfumée, dans ce cas là, il est nécessaire de ramper au sol (tout comme la chaleur, les fumées toxiques montent) afin d'éviter d'être exposé aux gazs toxiques. Rampez et restez le plus près possible du sol en vous dirigeant vers une zone sans risque. Ce réflexe est l'un des plus important à penser et à pratiquer, puisque dans quasiment tous les cas d'incendie domestique, les rescapés ont dû fuïr en rampant. 
  • Si les cheveux ou les vétements d'une personne s'enflamment, il est nécessaire de courvir les flammes avec les moyens dont vous disposer afin d'étouffer les flammes, vous pouvez aussi vous roulez au sol afin de vaincre les flammes.
  • Ne jamais retourner dans un immeuble en feu. Evidemment, cela est plus simple à dire qu' à faire mais si un membre de votre famille s'y trouve, les profesionnels du feu s'en chargeront de manière optimale, si vous vous impliquez cela peut se transformer en charge de travail supplémentaire pour les pompiers et donc ne pas les aider dans la recherche de la personne prisonnière des flammes.
  • Dès le début de l'incendie, il ne faut pas tenter de prendre vos objets de valeurs et autres papiers importants, ces quelques secondes que vous passez à récupérer vos affaires peuvent vous coûter la vie ne l'oubliez pas.

Dans tous les cas, acheter un détecteur de fumée vous permettra de mieux anticiper le début d'un incendie et d'écarter le risque de victimes.


Comprendre la nécessité de posséder un Détecteur Avertisseur Autonome du Fumée (DAAF)

Il faut savoir qu'en France, les seuls détecteurs autorisés sont appelés détecteurs optiques. Ils fonctionnent sur le principe du niveaux d'intensité lumineux dans un air pur et un air opaque (dû à la fumée).

Ainsi, le boitier se compose de trois éléments clefs :

  • une diode électroluminescente
  • une chambre optique
  • une cellule photovoltaïque
Comment ça marche?

La diode émet un signal lumineux permanent, ce qui permet une sécurité optimale puisque la cellule photovoltaïque est sans cesse en train de mesurer l'intensité de ses rayons lumineux. Dans le cas où, de la fumée entre dans la chambre optique, l'opacité de celle-ci interfère sur les rayons de la diode, altérant l'intensité lumineuse ce qui va alerter le détecteur qu'il y a un risque d'incendie.

Ces dispositifs sont les plus avancés technologiquement par rapport aux autres modèls que vous pouvez trouver dans le monde, cependant, il est le seul à vous garantir une sécurisation permanente et éfficace.

Fonctionnement du détecteur de fumée optiqueFonctionnement du détecteur optique dans le cas d'un début d'incendie

Dans tous les cas, les dispositifs autorisés à la commercialisation en France sont les détecteurs optique qui vous permet de bénéficier d'une sécurité optimale et d'être conforme aux normes de sécurité en vigueur.